Giuseppina BALISTRERI

«Le plus difficile n’est pas de trouver le bon profil mais celle ou celui qui va s’investir pour rester en place.»

L’énergie optimiste à l’italienne

Après avoir grandi et étudié le commerce à Palerme, Giuseppina quitte à 27 ans sa Sicile natale pour la France dont elle veut apprendre la langue. « Je suis partie sans plan défini mais forte d’un sens de l’autonomie transmis par mes parents ».

« Paris m’a voulue »

Son expérience de 7 ans comme responsable de magasin en lingerie et mercerie constitue un premier tremplin professionnel. La jeune Sicilienne accède ainsi à un poste de vendeuse chez Intimissimi (Groupe Calzedonia), sur la prestigieuse rue de Rivoli. Amoureuse des grandes villes, elle saisit cette opportunité de carrière avec vaillance et bonne humeur.

Résultat : six petits mois plus tard, ses talents d’accueil, de conseil et de vente la font gagner en responsabilités.

Responsable de boutique dès aout 2014, elle est alors amenée à recruter, former et manager une équipe de 14 vendeurs de différentes nationalités. « J’adore les échanges culturels et pour vendre à des Russes ou des Japonais, je recrutais plus volontiers des vendeurs de ces nationalités » raconte-t-elle.
Une expérience finalement intense : « la vente m’a toujours amusée mais là je me suis vraiment aperçue que recruter et former me plaisaient aussi beaucoup » lance-t-elle dans un sourire lumineux.
Elle suit donc une formation en gestion des ressources humaines et administration du personnel (IDF Formation) : « je connaissais la pratique mais j’aime apprendre et avais très envie d’acquérir certaines bases théoriques » explique-t-elle.

Au terme de cette formation, Giuseppina effectue en mars 2017 un stage dans le secteur grande conso et marketing d’un cabinet de RH ; et décide de poursuivre sa carrière dans le recrutement en lançant sur linkedin son cv avec cette accroche “embauchez-moi, vous ne le regretterez pas !”.

Cette ambition se transforme vite en réalité quand Yann Nadel, à la tête de Staff Research voit son annonce et demande à la rencontrer. Séduit par sa formidable énergie et son expérience de terrain, il identifie immédiatement les qualités et le potentiel de Giuseppina. Il lui propose après quelques entretiens de rejoindre la nouvelle équipe qu’il met sur pied ; elle accepte avec la joie qui la caractérise et s’investit ainsi chez STAFF RESEARCH depuis mars 2018.

Le recrutement différemment

Concentrée au début sur la partie sourcing (la recherche de candidats), elle a maintenant appris à prospecter, conseiller, évaluer et accompagner le candidat au-delà de son embauche.

« Pas toujours évident de trouver la perle rare pour nos clients mais les choses faciles ne me plaisent pas. Et puis finalement, le plus difficile n’est pas de trouver le bon profil mais celui qui va s’investir pour rester en place » lance cette amoureuse des challenges.

Comment procède-t-elle au quotidien pour mener ses missions à bien ?

Avec le style qui est le sien ; et en envisageant chacun dans sa singularité. « J’utilise les systèmes et outils en ma possession de manières différentes pour chaque personne. Je compare et ajuste en fonction de qui j’ai en face de moi. » explique-t-elle.

Côté langage, elle progresse chaque jour un peu plus. Amatrice de théâtre (qu’elle a pratiqué pendant 15 ans) et de danse (notamment latino), cette expansive accorde toujours de l’importance à l’expression.
« Je peux commettre quelques maladresses de vocabulaire parfois. Mais je fais confiance en ma compréhension instinctive et en mon intuition. Et tout ce qui est multiculturel est un plus. J’ai par ailleurs la chance de travailler dans un pays où changer de métier est facile ; en tout cas c’est globalement facilité et valorisé ».

Aujourd’hui, Giuseppina gère son portefeuille de prospects et clients avec une satisfaction évidente. « Chaque matin, je me lève heureuse », conclut cette inspirante optimiste ; confirmant s’il en était besoin cette formule de Jean Cocteau « Les Italiens sont des Français de bonne humeur ».